Aerospace Valley – Espace productif industriel – Etude de cas : 3eme Secondaire

Aerospace Valley – Espace productif industriel – Etude de cas – 3eme Secondaire

Etude de cas : Espace productif industriel ; Aerospace Valley

  • Pourquoi l’Aerospace Valley est-elle un espace industriel majeur du pays ?
  • Identifie les principales activités de l’Aerospace Valley. Quelle est leur particularité ?
  • Comment fonctionne le pôle de compétitivité à l’échelle de Toulouse?
  • Quels sont ses impacts sur les territoires concernés?

  1. Introduction

Toulouse est un pôle majeur des hautes technologies en France situé dans le Sud-Ouest de la France. Elle est spécialisée dans l’industrie aéronautique et aérospatiale. Comment fonctionne cet espace industriel ?

Tout d’abord, Toulouse est un pôle de compétitivité industriel performant. C’est un technopôle constitué du siège social, d’usines et de laboratoires de recherche fournissant 17 000 emplois, soit le premier employeur de la ville. Les pièces des avions sont fabriquées dans toute l’Europe et ensuite assemblés à Toulouse comme pour l’A380 pour être ensuite revendus à travers le monde à différentes compagnies aériennes. C’est donc aujourd’hui un pôle de compétitivité de niveau mondial « Aerospace valley » qui doit jouer la concurrence avec l’américain Boeing.

 

  1. L’Aerospace Valley

L’Aerospace Valley est le leader mondial de l’aéronautique civil et occupe la 1e place en Europe dans le secteur aérospatial. Le secteur aéronautique regroupe toutes les activités liées à la fabrication d’avions et d’hélicoptères alors que le secteur aérospatial regroupe celles qui sont liées à la fabrication d’engins spatiaux.

L’Aerospace Valley est un espace productif industriel dynamique de haute technologie.

La conception, la fabrication ou la maintenance d’engins spatiaux et aériens ont permis la création de nombreux emplois. C’est le 1er pôle industriel mondial pour l’aviation civile et le 1er pôle européen pour l’aérospatiale. Ces succès contribuent au dynamisme de la région et à celui des villes de Toulouse et de Bordeaux

 

  1. Bordeaux Aéroparc, un technopôle de l’Aerospace Valley

Bordeaux Aérospace est un technopôle dédié à l’aéronautique où sont implantées des grandes entreprises telles que EADS-Sogerma (construction aéronautique), Dassault (construction aéronautique et spatiale), Thales (électronique pour navigation aéronautique), Sabena (maintenance aéronautique) et Novespace (recherche spatiale).

Ce technopôle bénéficie d’une situation favorable dans la banlieue ouest de Bordeaux à proximité d’un littoral attractif et d’infrastructures de qualité qui le relient à Toulouse et Paris (autoroutes, aéroport, une future ligne à grande vitesse ou LGV Tours-Bordeaux). Son dynamisme repose sur le partenariat entre une industrie de haute technologie, des universités et des centres de recherche car Bordeaux Aéroparc est un technopôle, un espace consacré aux industries de haute technologie (informatique, télécommunications, aéronautique) et à la recherche qui associe la conception, la fabrication et la maintenance dans un système intégré, industriel et tertiaire.

 

  1. L’Aerospace Valley, un pôle de compétitivité voué à la haute technologie

L’Aerospace Valley associe les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine et constitue ainsi le 1er bassin d’emploi européen dans les secteurs de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués avec 120 000 emplois industriels, 1 600 établissements, 8 500 chercheurs, 2 des 3 grandes écoles françaises aéronautiques et spatiale.
Même s’il est ancré dans deux métropoles du Sud-Ouest à forte tradition aéronautique que sont Bordeaux et Toulouse, il repose aussi sur la mise en réseau de pôles spécialisés dans les hautes technologies comme le technopôle Bordeaux Aérospace et sur des partenariats entre acteurs privés et publics.

En effet, un pôle de compétitivité associe sur un territoire donné des entreprises, des centres de recherche et des organismes de formation afin de « dégager des synergies autour de projets innovants conduits en commun en direction d’un ou de plusieurs marchés donnés ».

Il ne s’agit plus pour l’État de soutenir des territoires en difficulté par la politique de reconversion, mais de renforcer des territoires compétitifs grâce à la mise en réseau des pôles performants afin de résister à la concurrence et de dynamiser ainsi l’économie française.

 



Aerospace Valley – Espace productif industriel – Etude de cas – 3eme Secondaire rtf

Aerospace Valley – Espace productif industriel – Etude de cas – 3eme Secondaire pdf

 

Les articles suivants pourraient vous intéresser

Tables des matières Aménagement et développement du territoire français - Géographie : 3eme Secondaire