De la décolonisation aux nouveaux Etats – Cours : 3eme Secondaire

Cours en Histoire pour la 3ème : De la décolonisation aux nouveaux Etats

Thème II : Le monde depuis 1945

Problématique : De quelles manières et dans quelles conditions les colonies d’Asie et d’Afrique accèdent-elles à l’indépendance ?

Plan du cours Mots clés
I-Aux origines de la décolonisation

Que se passe-t-il après la Seconde Guerre mondiale ?

1- Affaiblissement des puissances coloniales et apparition d’acteurs anti coloniaux

2- La montée des mouvements nationalistes

3- L’indépendance de l’Inde en 1947 (une indépendance négociée)

 

II- La décolonisation en Asie

Comment expliquer la décolonisation en Asie ?

1-Décolonisation et indépendance de l’Indonésie

2-Décolonisation et indépendance de l’Indochine

3-La Conférence de Bandoung (1955)

 

III- La décolonisation en Afrique

De quelle manière s’est faite la décolonisation du continent africain ?

1- La décolonisation et l’indépendance du Maroc et de la Tunisie

2- La guerre d’Algérie

3- La décolonisation sur le reste du continent africain

 

IV- Quels nouveaux rôles sur la scène internationale ?

Quels rôles jouent ces nouveaux Etats sur la scène internationale à partir des années 1960 ?

1- La fin du complexe d’infériorité

2- La volonté de non-alignement

3- Le Tiers Monde dans l’impasse ?

 

 

Colonie

Décolonisation

Anticolonialisme

Doit des peuples à disposer d’eux-mêmes

Mouvement nationaliste

Commonwealth

 

 

 

 

 

Tiers-monde

 

 

 

Un pied noir

Un harki

Le FLN

L’assimilation

 

 

Panarabisme

Panafricanisme

Non-alignement

 

 

Document : les formes d’accession à l’indépendance

  France Royaume-Uni Belgique Pays-Bas Portugal
Négociations  

 

 

 

AOF-AEF (1960)

Inde-Pakistan 1947

Birmanie Ceylan 1948

 

Ghana 1957

Afrique de l’Est et ouest 1960

Zambie 1964

Troubles  

Maroc, Tunisie 1956

Madagascar 1960

 

 

 

Kenya 1963

 

 

 

 

Zaire 1963 (actuel Congo)

Indonésie 1949  

 

 

Angola, Mozambique 1975

Guerres de décolonisation, guérilla Indochine (1946-1954)

Algérie (1954-1962)

Malaisie 1957

Singapour 1965

En 1945, les territoires d’Asie et d’Afrique sont des colonies européennes (France, RU, Portugal, Espagne, Pays-Bas surtout). Durant la Seconde Guerre mondiale, ces territoires ont participé à l’effort de guerre en fournissant des soldats, des travailleurs ou des ressources alors même que des mouvements nationalistes (qui souhaitent l’indépendance) existaient durant les années 1920-1930.

Document : l’Afrique se débarrasse des puissances coloniales

Au lendemain de la guerre, ces mouvements se renforcent pour aboutir à la décolonisation de ces territoires et à la création de nouveaux Etats, car les puissances coloniales sont affaiblies par la guerre. Ces mouvements de décolonisation sont soutenus par les Etats-Unis, l’URSS et l’ONU.

C’est donc entre 1947 et 1975 que la plupart des colonies asiatiques et africaines accèdent à l’indépendance. Et cela de deux manières différentes, soit par la négociation soit par la guerre.

Source :  Szego Gizi,1960.

« GYARMAT » signifie « colonie en hongrois.

Colonie : territoire occupé et administré par une puissance étrangère qui exploite sa population et ses ressources à son profit.

Décolonisation : processus politique par lequel un peuple colonisé devient indépendant.

Anticolonialisme : hostilité au système de domination coloniale fondée sur des idées humanistes (liberté, égalité des droits, droit des peuples à disposer d’eux-mêmes) donnant naissance à des mouvements politiques, dans les métropoles ou les colonies, favorables à l’indépendance des peuples colonisés.

  • Aux origines de la décolonisation

Que se passe-t-il après la Seconde Guerre mondiale ?

  • L’affaiblissement des puissances coloniales et apparition d’acteurs anti coloniaux

Le contexte historique est favorable à la décolonisation.

Les métropoles européennes sont affaiblies : économiquement, financièrement et sur le plan militaire. Ainsi les armées françaises ont quitté l’Indochine, et la propagande japonaise a contribué à attiser le sentiment « nationaliste ».

Les deux « grandes puissances » de cette époque de « guerre froide », les Etats-Unis et l’URSS sont anticolonialistes.  A l’Organisation des Nations Unies (ONU) est proclamé le « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ».

Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes : chaque peuple dispose d’un choix libre de déterminer son régime politique, indépendamment de toute influence étrangère. Chaque pays doit être autonome.

Enfin, dans les colonies, le sentiment national se développe avec à sa tête une bourgeoisie éduquée, consciente des valeurs des « droits de l’homme ». Les colonies ont fourni des troupes pendant la deuxième guerre mondiale et sont en attente d’une « reconnaissance ».

C’est en Asie que le processus de décolonisation s’engage en premier. L’Inde est l’une des premières grandes puissances asiatiques à obtenir l’indépendance.

  • La montée des mouvements nationalistes

Il s’agit de la prise de conscience de former un ensemble homogène soumis à une puissance étrangère, dont il faut s’écarter.

Mouvement nationaliste : organisation qui se bat pour l’indépendance de son pays et sa constitution en nation.

Durant la Seconde Guerre mondiale, deux millions d’Indiens ont aidé les Anglais, 400 000 Africains ont participé à l’effort de guerre par le nombre de soldats mobilisés et par les productions économiques. Les métropoles ont fait des promesses concernant l’émancipation avec toujours un flou au niveau des dates.

Le 8 mai 1945, alors que l’Algérie (colonie française) célèbre aussi la fin de la guerre et la victoire contre l’Allemagne d’Hitler, des manifestations pacifiques s’organisent dans le pays, notamment à Sétif. Profitant de la foule et du rassemblement les indépendantistes diffusent leurs idées. C’est le début de la prise de conscience de l’impossibilité du côté français de concevoir une évolution vers davantage de liberté.

De plus, durant l’entre-deux-guerres les élites autochtones, mais aussi les classes moyennes qui ne peuvent accéder aux fonctions de pouvoir, veulent le changement. Ces classes sociales s’appuient sur les masses populaires, souvent déstabilisées par le colonialisme, et ces mêmes masses populaires deviennent par la suite le fer de lance des mouvements de révolte. L’intégration, qu’elle qu’en soit le contenu ne fonctionne pas.

Document : quelques leaders de ces mouvements nationalistes 

Ho chi Minh

(1890-1969)

Mohandas Gandhi

(1869-1948)

Habib Bourguiba

(1869-1948)

Achmed Soekarno

(1901-1970)

Indochine Inde Tunisie Indonésie
Vietminh, nationaliste et communiste Parti du Congrès, nationaliste Néo-Destour, nationaliste mais influence de la France et du socialisme Parti national Indonésien, nationaliste, communiste, religieux

 

  • L’indépendance de l’Inde en 1947 (une indépendance négociée)

Depuis les années 1920, des mouvements indépendantistes s’opposent à la colonisation anglaise en Inde. En 1942, le parti du congrès, dirigé par Gandhi et Nehru vote la résolution Quit India dans laquelle ils demandent au Royaume-Uni de renoncer à la colonie indienne. Les négociations qui commencent durant la guerre aboutiront à l’indépendance en 1947.

 



Cours 3ème De la décolonisation aux nouveaux Etats pdf

Cours 3ème De la décolonisation aux nouveaux Etats rtf

Retenir autrement 3ème De la décolonisation aux nouveaux Etats pdf

Retenir autrement 3ème De la décolonisation aux nouveaux Etats rtf


Exercices en ligne : Histoire : 3eme Secondaire

Tables des matières D