Transmission de l’information génétique – Vidéos pédagogiques – SVT : 3eme Secondaire

Transmission de l’information génétique : 3eme Secondaire – Vidéos pédagogiques – SVT – Sciences de la vie et de la Terre

La méiose

Il existe deux types de divisions cellulaires chez les eucaryotes : la mitose , qui concerne les cellules somatiques et assure la naissance de cellules identiques à la cellule mère lors de la multiplication asexuée (elle conserve donc l’information génétique) et la méiose qui aboutit à la production de cellules sexuelles ou gamètes pour la reproduction.
Chez les animaux, la méiose est un processus se déroulant durant la gamétogénèse (spermatogenèse ou ovogenèse), c’est-à-dire durant l’élaboration des gamètes (les spermatozoïdes chez le mâle et les ovules chez la femelle) chez les espèces dites diploïdes.
Chez les végétaux, la méiose produit des spores, qui par mitose donneront une génération haploïde (le pollen, le pied feuillé des mousses, etc.) Elle donne des cellules haploïdes (cellules contenant n chromosomes) à partir de cellules diploïdes (cellule contenant 2n chromosomes – chez l’homme, une cellule normale contient 2n = 46 chromosomes (donc 23 paires) alors qu’un gamète contient n = 23 chromosomes au cours de deux divisions). Chez les espèces haploïdes (comme la Sordaria macrospora), la méiose intervient après la fécondation pour diviser la cellule-œuf (a 2n chromosomes). Mais en plus de ce rôle de division, la méiose a un rôle important dans le brassage génétique (mélange des gènes) et ce, grâce à deux mécanismes de brassage : le brassage interchromosomique et le brassage intrachromosomique).
Ainsi, durant la méiose, la quantité d’ADN au sein de la cellule évolue au cours du temps.
Chaque cellule va donc séparer son patrimoine génétique (contenu dans des chromosomes) en deux afin de ne transmettre que la moitié de ses gènes aux cellules filles.
Elle se déroule en plusieurs étapes formant un ensemble de deux divisions cellulaires, successives et inséparables.
La première division méiotique est dite réductionnelle car elle permet de passer de 2n chromosomes doubles à n chromosomes doubles.
La seconde est dite équationnelle car elle conserve le nombre de chromosomes : on passe de n chromosomes doubles à n chromosomes simples.
La méiose permet ainsi la formation de 4 cellules filles haploïdes (ou gamètes)

2)

Mitose_Génétique

Le processus de division nucléaire dans les cellules. Elle produit les cellules filles génétiquement identiques à la cellule-mère.

Les articles suivants pourraient vous intéresser

Tables des matières T