La Troisième République – Séquence complète : 2eme Secondaire

Séquence complète en Histoire pour la 4ème : La Troisième République

Société, culture et politique dans la France du XIXe siècle

  • Cours en Histoire pour la 4ème : La Troisième République

Introduction

La République ne va pas de soi dans la France du XIXe siècle. Le pays a connu la Restauration, la monarchie de Juillet et le Second Empire. Les députés de la Troisième République dirigent un pays qui est marqué par de nombreuses divergences politiques. Il existe des forces monarchistes, bonapartistes (qui souhaitent le retour de la famille Bonaparte), des républicains, des communistes, etc.

Dès lors, il s’agit pour la jeune république de s’enraciner profondément dans le paysage politique français et de stabiliser le régime dans la durée. Ce sera fait par l’école, rendue obligatoire pour filles et garçons, mais aussi par la participation de tous les hommes au vote (suffrage universel). Aussi, la République s’implante dans le paysage avec des statues, des symboles, une devise ou encore une fête nationale.

Pourtant instable à ses débuts, elle s’installe et s’enracine durablement. Ainsi, comment la Troisième République s’enracine-t-elle progressivement dans le paysage politique français ?

  1. La fondation de la Troisième République
  1. La guerre franco-prussienne

La Troisième République nait dans un contexte de défaite militaire. En effet, Napoléon III rentre en guerre contre la Prusse en juillet 1870. Cette guerre est souhaitée par les Prussiens, qui souhaitent réaliser l’unité des États allemands. C’est une défaite pour la France : la Lorraine est rapidement envahie, et l’empereur capitule après le désastre de Sedan (1er septembre 1870). Il y est fait prisonnier et livre ainsi 83.000 soldats et 14.000 blessés.

Document : La reddition de Napoléon III à Sedan – Source Larousse

Sur cette image, on voit l’empereur Napoléon III assis dans une calèche et fumant le cigare après la défaite de Sedan. Il est entouré et gardé par des cavaliers allemands (en jaune).

Après sa libération, l’empereur part vivre en Angleterre où il meurt en 1873.

La guerre n’est pas terminée ! A Paris, les Républicains profitent de la capture de l’empereur pour proclamer la République, le 4 septembre 1870. Ils forment un gouvernement de la Défense nationale. Le ministre des Affaires étrangères, Jules Favre, fait savoir que la France ne cédera rien aux Allemands. Bismarck, le chancelier prussien, réclame l’abandon de l’Alsace. La jeune République refuse.

Le 19 septembre, Paris est assiégée. Gambetta, ministre de l’Intérieur, fuit Paris en ballon pour Tours, où des ministres se sont réfugiés.

Paris, coupée du reste du pays, subit un siège terrible. La ville est fortifiée mais les bombardements allemands débutent dès le mois de décembre. Les Parisiens résistent. Ils disposent d’une force de 220.000 hommes. L’hiver est d’une rigueur exceptionnelle, avec des pointes à -12°C en décembre. Un rationnement alimentaire est mis en place mais ne suffit pas. On commence à manger ce qu’on peut trouver : rats, chats, chiens… Les bourgeois parviennent à s’offrir de la viande de meilleure qualité : on vend les animaux du Jardin des plantes (éléphant, antilope, chameau…).

Document : Témoignage de Victor Hugo dans Choses vues

Octobre 1870 : « Nous mangeons du cheval sous toutes les formes. J’ai vu à la devanture d’un charcutier cette annonce : Saucisson chevaleresque. »

Décembre 1870 : « Ce n’est même plus du cheval que nous mangeons. C’est peut-être du chien ? C’est peut-être du rat ? Je commence à avoir des maux d’estomac. Nous mangeons de l’inconnu. »

18 janvier : « J’émiette aux poules notre pain noir. Elles n’en veulent pas »

Le taux de mortalité double en quelques mois, en raison de la pauvreté de l’alimentation mais aussi du froid et d’affections pulmonaires.

Le 26 janvier 1871, le gouvernement capitule et accepte le cessez-le-feu. L’armée allemande obtient le droit de défiler dans la capitale et d’occuper symbolique les Champs-Élysées.

  1. La Commune

Après la capitulation française, l’humiliation est totale. Les Parisiens, qui ont participé fortement à l’effort de guerre durant le Siège, sont outrés de la décision du gouvernement. Le défilé des troupes prussiennes sur les Champs-Élysées ajoute au sentiment de désastre.

Mais c’est une décision du gouvernement français qui met le feu aux poudres. Le 18 mars 1871, deux généraux sont envoyés récupérer les canons de Paris, que le peuple parisien avait amassé à Montmartre pour contrer les Prussiens. La foule refuse. L’ordre est donné de tirer mais les militaires rejoignent les insurgés. Les généraux sont exécutés. C’est le commencement de la Commune de Paris.

Document : Une barricade de la Commune de Paris, 18 mars 1871 – Source : Wikipédia

Les Communards (ou « fédérés ») organisent des élections. Ils s’opposent aux Versailles, c’est-à-dire au gouvernement installé à Versailles. Ils montent des barricades et s’unissent autour de symbole, comme le drapeau rouge.

Les Communards élisent des personnalités issues d

 

  • Exercices avec les corrigés en Histoire pour la 4ème :  La Troisième République

I. La fondation de la Troisième République

A. La guerre franco-prussienne

Exercice 1 : Confronter des documents
Source : Livre scolaire
« Le 19 juillet 1870, la France déclare la guerre à la Prusse, que vient soutenir l’ensemble des états allemands. Les soldats sont relativement confiants dans la force de l’armée française qui a déjà battu les Russes en Crimée (1853-1856) et les Autrichiens en Italie (1859). Les premiers jours de la guerre se déroulent dans un climat de relative insouciance, loin de l’ennemi. Les premiers combats d’août 1870 tournent rapidement à la défaite pour l’armée française. […] les Français sont vaincus par un ennemi plus nombreux, mieux équipé et mieux commandé. […] On dénombre environ 139 000 morts et 143 000 blessés côté français, 65 000 morts et 89 000 blessés côté allemand pour toute la durée de la guerre. […] Le 2 septembre 1870, l’armée française commandée par l’empereur Napoléon III capitule à Sedan. Le 28 octobre, l’armée encerclée dans Metz se rend également à l’ennemi. Au total, ce sont près de 400 000 soldats français qui sont fait prisonniers pendant la guerre. Le 4 septembre 1870, le régime impérial est renversé et remplacé par un gouvernement républicain de Défense nationale. Le nouveau régime décide la poursuite de la guerre et ordonne la levée de nouveaux soldats. »
www.musee-armee.fr

1. Contre quel royaume la France entre-t-elle en guerre ? Faites quelques recherches : par qui est-il dirigé et qui est son premier ministre ?

2. Quel est l’état d’esprit des soldats français au début de la guerre de 1870 ?

3. Entourez le lieu de la plus cinglante défaite française sur la carte, qui entraîne la capitulation de Napoléon III.

4. Jusqu’où progressent les troupes allemandes ? Citez les villes concernées.

5. D’après la carte, quelles sont les conséquences de la guerre franco-prussienne de 1870 ?

B. La Commune
Exercice 2 : Comprendre la Commune

Relisez le cours consacré à la Commune. Pour vous aider, vous pouvez visionner la vidéo « Karambolage », diffusée par Arte, consacrée à la Commune.

Consigne : Cochez la ou les bonnes réponses

1) En mars 1871, le premier gouvernement de la IIIe République est à majorité…
 Monarchiste  De gauche  En faveur de Napoléon III

2) En mars 1871, le gouvernement français…
 Refuse de signer la fin de la guerre  Refuse de céder l’Alsace et la Lorraine
 Reconnait la défaite de la France  Paie de lourdes réparations
 Cède l’Alsace et la Lorraine

3) Quel événement déclenche la Commune ?
 Adolphe Thiers, chef de gouvernement, s’empare du pouvoir par un coup d’État. Les Parisiens refusent et montent des barricades.
 Adolphe Thiers, chef de gouvernement, envoie l’armée récupérer les canons de Paris. Les Parisiens refusent et montent des barricades.
 Adolphe Thiers, chef de gouvernement, incite les Français à se soulever face à l’occupation prussienne. Les Parisiens le soutiennent et montent des barricades.

4) Après que le gouvernement a fui Paris, les Parisiens organisent des élections. Ils prennent le nom de « Commune de Paris » car…
 Ils souhaitent symboliser leur communauté
 Un des chefs des révoltés a pour nom de famille Communard
 C’était le nom de la municipalité de Paris durant la Révolution française

5) Le drapeau rouge symbolise…
 La République
 L’insurrection, l’extrême-gauche, la révolte
 La royauté, la défense des valeurs traditionnelles

6) Durant la Commune, les mesures prises sont…
 Réactionnaires : rétablissement des privilèges, hausse des impôts en faveur de l’Église…
 Sociales : instruction pour tous, gratuité des loyers, justice gratuite…

7) On a appelé « Semaine sanglante »…
 L’écrasement de la Commune. Les Communards sont défaits par 130.000 soldats envoyés à Paris.
 Une vague de violence lancée par les Communards dans les quartiers bourgeois.
 La fin de la guerre franco-prussienne

8) La Commune a duré…
 22 mois  72 jours  2 semaines

 

  • Evaluation avec les corrections en Histoire pour la 4ème : La Troisième République

1. Maîtriser le vocabulaire disciplinaire
Consigne : Définissez les termes suivants.
1. Antisémitisme

2. Anarchisme

3. Boulangisme

4. Laïcité

5. Populisme

6. Dreyfusard

2. Questions de cours

Consigne : Répondez à la question par une réponse développée et argumentée.

Commune de Paris
1. Quel événement déclenche la Commune de Paris ?

2. Quel programme politique et social est mis en place sous la Commune ?

3. Comment appelle-t-on la période de quelques jours qui a mis fin à la Commune ?

La République s’enracine
1. Quels symboles de la Révolution française sont repris sous la Troisième République ? Trois éléments sont attendus.

2. Que sont les lois Ferry de 1881-1882 ?

3. Que contient la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État ?

Les crises
1. Comment meurt Sadi Carnot ? Qui est l’assassin ?

2. Qui est le général Boulanger ?

3. Comprendre un document

Consigne : Répondez aux questions par des réponses construites et développées.

Forain, Psst… ! n°25, 23 juillet 1898.

1) Présentez ce document.

2) Ce numéro parait en 1898. Rappelez le rôle qu’Emile Zola a joué dans cette affaire.

3) Identifiez les trois personnages et décrivez leur attitude.

4) Dans un texte d’environ 10 lignes, analysez cette caricature. Quel message souhaite transmettre le dessinateur ?

 



 

Leçon 4ème La Troisième République   pdf

Leçon 4ème La Troisième République   rtf

Retenir autrement 4ème La Troisième République   pdf

Retenir autrement 4ème La Troisième République   rtf

Exercices 4ème La Troisième République   pdf

Exercices 4ème La Troisième République   rtf

Exercices corrigés 4ème La Troisième République   pdf

Evaluation 4ème La Troisième République   pdf

Evaluation 4ème La Troisième République   rtf

Evaluation corrigée 4ème La Troisième République   pdf


Exercices en ligne : Histoire : 2eme Secondaire

Tables des matières La IIIeme république - Le 19eme siècle - Histoire : 2eme Secondaire