La France dans la Seconde Guerre mondiale – Exercices avec les corrigés : 3eme Secondaire

Exercices avec les corrigés en Histoire pour la 3ème : La France dans la Seconde Guerre mondiale

Thème I : l’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (914-1945)

1. La défaite face à l’Allemagne
Document : l’exode des français

Document : l’armistice reconnaît la défaite de la France
« J’assume à partir d’aujourd’hui la direction du gouvernement de la France. […] Sûr de la confiance du peuple tout entier, je fais à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur. En ces heures douloureuses, je pense aux malheureux réfugiés qui, dans un dénuement (1) extrême, sillonnent nos routes. […] C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut cesser le combat. […] Depuis la victoire de 1918, on a revendiqué (2) plus que l’on a servi. On a voulu épargner l’effort (3) : on rencontre aujourd’hui le malheur ».

Discours du maréchal Pétain, radiodiffusé le 17 juin 1940.

1. Les familles qui fuient l’armée allemande manquent de nourriture et de logement.
2. Allusion aux revendications des grèves de 1936.
3. Allusion aux réformes sociales du Front populaire, en particulier les congés payés.

Quelle est la nature de ce document ?

De quel « malheur » est-il question dans le document ? …

Que signifie la phrase soulignée ? « Je pense aux malheureux réfugiés qui, dans un dénuement extrême, sillonnent nos routes » …

D’après toi, de quelle façon l’armée française a-t-elle été battue ?
Ο par l’impréparation des chefs de l’armée française
Ο du fait de la vitesse des troupes allemandes
Ο il dit que c’est une victoire liée au hasard
Document : discours du Général de Gaulle prononcé à la radio de Londres le 18 juin 1940

Où se trouve Charles de Gaulle le 18 juin 1940 ?

Quelle est alors la situation de la France ?

Pourquoi, selon de Gaulle, la guerre n’est-elle pas terminée ?

Document : signature de l’armistice (22 juin 1940)

Source : Histoireenquestions.fr
Quand et où est signé l’armistice ?
Range les conditions de l’armistice dans le tableau ci-dessous : Seule une petite armée est autorisée en zone libre / L’empire colonial reste sous l’autorité du gouvernement français / Les prisonniers de guerre français (près de 2 millions) restent en captivité / Livraison de l’armement à l’Allemagne / La France doit livrer les ressortissants allemands présents sur son territoire / L’aviation et la flotte sont laissées au gouvernement français / La France doit entretenir les troupes d’occupation allemande / La zone nord et atlantique est occupée par l’armée allemande
Document : les conditions de l’armistice du 22 juin 1940
Aspect territorial Aspect humain Aspect financier Aspect militaire

Document : la France divisée

Source : Dictionnaire Larousse

Document : la mise en place de l’Etat français (11 juillet 1940)
Nous, Philippe Pétain, maréchal de France (…), chef de l’Etat français (…) décrétons (…) :
Article 1. Le chef de l’Etat français a la plénitude du pouvoir gouvernemental, il nomme et révoque les ministres et secrétaires d’Etat, qui ne sont responsables que devant lui.
Article 2. Il exerce le pouvoir législatif, en conseil des ministres (…)
Article 3. Il promulgue les lois et assure leur exécution
Extraits de la loi constitutionnelle du 11 juillet 1940.

Le 10 juillet 1940, Philippe Pétain obtient du Parlement les pleins pouvoirs. Que fait-il le lendemain ?
Le maréchal Pétain met en place un régime anti-républicain. Pour redresser la France, Pétain lance la Révolution nationale. Il s’agit de rompre avec les idéaux de la République, considérée comme responsable de la défaite. Il prône un retour aux valeurs traditionnelles résumées dans la nouvelle devise : « Travail, Famille, Patrie ».

Relie chaque discours de Pétain avec l’élément de l’affiche qui lui correspond.

Document : Affiche de propagande autour du maréchal Pétain

Pourquoi cette affiche est-elle une affiche de propagande ne correspondant pas à la réalité ? …….
2. Le choix de la collaboration par le régime de Vichy
L’Etat français livre à l’Allemagne des Juifs étrangers de la zone libre et aide les Allemands à arrêter les Juifs de la zone occupée (rafle du Vel d’Hiv, 16 juillet 1942).
Document : circulaire de la préfecture de police de Paris ordonnant la rafle du « Vel d’Hiv » des 16 et 17 juillet 1942
Paris le 13 juillet 1942,

« A messieurs les commissaires (…),

Les autorités occupantes ont décidé l’arrestation et le rassemblement d’un certain nombre de Juifs étrangers. (…) La mesure concerne tous les juifs étrangers quel que soit leur sexe, pourvu qu’ils soient âgés de 16 à 60 ans. Les enfants de moins de 16 ans seront emmenés en même temps que les parents. (…)
Vous constituerez des équipes d’arrestation. Chaque équipe sera composée d’un gardien en tenue et d’un gardien en civil ou d’un inspecteur des Renseignements Généraux ou de la Police Judicaire.
(…)
Les équipes chargées des arrestations devront procéder avec les plus grand de rapidité possible, sans paroles inutiles et sans commentaire. (…) Des autobus seront mis à disposition. Lorsque vous aurez un contingent suffisant pour remplir un autobus, vous dirigerez :
a- Sur le Camp de Drancy les individus ou familles n’ayant pas d’enfant de moins de 16 ans
b- Sur le Vélodrome d’Hiver : les autres
En ce qui concerne le Camp de Drancy, le contingent prévu doit être de 6 000 (…). La garde du Vélodrome d’Hiver sera assurée (…) par la gendarmerie de la région parisienne et sous sa responsabilité.

Le directeur de la police municipale, Hennequin.

Source : archives de la police, sorties à l’occasion d’une exposition organisée par la mairie du IIIè arrondissement de Paris en 2012.

Identifie les personnes visées par cette circulaire ?

Décris ce qu’est une rafle à l’aide du document ?

 



Exercices 3ème La France dans la Seconde Guerre mondiale pdf

Exercices 3ème La France dans la Seconde Guerre mondiale rtf

Exercices Correction 3ème La France dans la Seconde Guerre mondiale pdf


Exercices en ligne : Histoire : 3eme Secondaire

Tables des matières L